faastpharmacy

Une lettre du Dr Jacky Mamou

 

Paris le 8 décembre 2018

 

Madame, Monsieur,

 

La situation des populations du Darfour et plus généralement du Soudan continue à être dramatique.

Les femmes et les enfants restent les plus vulnérables, qu’ils vivent dans des camps de déplacés à l’ouest du pays ou qu’ils soient regroupés au Tchad dans des camps de réfugiés.

Le Collectif Urgence Darfour continue de plaider la cause des civils auprès des autorités françaises et de l’opinion publique.

Cette année nous avons réuni plusieurs associations lors d’une soirée d’alerte sur la mise en esclavage des migrants en Libye et présenté les films que nous avons pu réaliser sur les parcours tragiques de Darfouri rescapés de cet enfer.

Notre mission est aussi de défendre les droits humains piétinés par le régime islamiste de Khartoum. C’est ainsi que nous avons lancé un appel de personnalités féminines, adressé au Président de la République et à la Haute responsable de l’Union Européenne pour les Affaires étrangères pour sauver Noura, très jeune Soudanaise, victime d’un mariage forcé et menacée d’être condamnée à mort pour avoir tué son mari en se défendant. Grâce à la mobilisation sa peine a finalement été commuée en 5 ans de prison.

Le Collectif Urgence Darfour déploie ses efforts pour aider au plus près les populations.

Nous avions envoyé une équipe médico-chirurgicale pour travailler dans les Monts Noubas. Du matériel médical y avait été amené.

Les enfants du camps de réfugiés de Yida , à la frontière du Sud-Soudan, ont reçu des fournitures scolaires. Un peu plus loin dans la même région nous finançons la formation d’une sage-femme en zone rurale.

Dans le camps de réfugiés Darfouri de Goz Amer, situé au Tchad, grâce au partenariat avec l’association i-ACT , nous avons contribué à construire des jardins d’enfants avec des activités ludiques, d’éveil psychomoteur et des supplémentations alimentaires.

Pour l’année 2019, dans ce camps, les besoins les plus aigus portent sur l’alimentation des enfants, en raison de la baisse répétée des rations distribuées aux réfugiés par les agences internationales.

Il y a sur place 6 unités de 53 petits enfants de 3 à 5 ans qui ont besoin d’une alimentation équilibrée afin qu’ils puissent faire les acquisitions psycho-motrices de base.

Notre objectif est de pouvoir assurer une année complète d’alimentation d’une unité de 53 enfants soit 6100 euros.

 

Aidez les en faisant un don en cette fin d’année et offrez un avenir à ces petits Darfouri.

Repas pour un enfant durant un mois 10 euros / un an 120 euros – pour 3 enfants : 360 euros

Quel qu’en soit le montant vous bénéficierez d’une réduction d’impôt de 66%.

 

Merci de votre générosité. Ces enfants comptent sur vous !

 

Dr Jacky Mamou, Président

 

Règlement par chèque à l’adresse de l’association ou par CB sur le site www.http://collectifurgencedarfour.com   

 

 

COLLECTIF URGENCE DARFOUR – Maison des associations   –   54 rue Pigalle     75009 Paris   France

 

 

Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un rétrolien depuis votre site internet.

Leave a Reply