Point de vue: « L’expansion du projet arabo-islamique au Darfour »


par Gaffar Mohammud Saeneen

 

Le Darfour fait l’objet d’une occupation constante.

Récemment, des auxiliaires du gouvernement soudanais ont tenté à plusieurs reprises de creuser des puits dans la bande nord au nord du Darfour, notamment la zone de Dar Zaghawa, sans avoir consulté au préalable, ni obtenu l’autorisation des habitants de cette région. Cette politique consiste à inaugurer l’occupation de terres autochtones et à leur substituer des colonies étrangères d’Arabes nomades, originaires du Mali, du Niger et de Mauritanie.

 

De nombreuses vidéos circulent, illustrant la continuité de cette expansion dans les zones au nord du Darfour par des groupes arabes dans la période à venir. Cette politique d’occupation de terres autochtones et de leur remplacement par de nouveaux colons est une politique ancienne, qui a été mise en œuvre de façon continue durant la guerre et après dans la plupart des régions habitées par les Fours et les Mesilats au Darfour Ouest, jusqu’au centre du Darfour, où ils subissent la terreur et une intimidation systématique avec l’aide des milices arabes du gouvernement de Khartoum.

 

Tout cela fait partie de la politique du projet arabo-islamique visant à occuper cette partie du Soudan, de façon à ce qu’ils puissent s’étendre jusqu’au Tchad et l’Afrique Centrale, progressivement, avec l’aide du gouvernement du Soudan et des Etats du Golfe. Ce qui se passe actuellement à Dar Zaghawa constitue une menace pour la stabilité future au niveau du Darfour et de ses voisins, à savoir le Tchad et l’Afrique Centrale, et je ne crois pas au succès de quelque tentative que ce soit pour contrer et s’opposer à cette politique d’expansion territoriale de la part des habitants de Dar Zaghavwa, du fait de la faiblesse militaire et des dissensions parmi les forces combattantes.

 

Ce qui subsiste du territoire du Darfour dans la bande nord à travers Dar Zaghawa et Dar Medoub est menacé d’occupation et, si les occupants réussissent dans leur projet absurde, il nous faudra oublier l’avenir du Darfour, un pays de la taille de la France, et capituler face au projet arabo-islamique.

 

____________

 

Merci pour la traduction : © GF – 05.2017 – MPCT

 

Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un rétrolien depuis votre site internet.

Leave a Reply