LE RÉGIME SOUDANAIS AFFAIBLI, BÉCHIR ISOLÉ, LES MANIFESTATIONS CONTINUENT par Bernard Schalscha.

Manifestations au Soudan

Manifestations au Soudan
par Bernard Schalscha.

Première bonne nouvelle : Omar el-Béchir, qui prétendait assister à l’Assemblée générale des Nations unies en dépit du mandat d’arrêt lancé sur lui par la Cour pénale internationale, a finalement renoncé à faire le voyage à New York, de crainte de se faire arrêter.

Deuxième bonne nouvelle : le mouvement de contestation du régime soudanais se poursuit, malgré la violente répression qui a fait au moins 29 morts (certaines sources évoquent un chiffre minimum de 120 tués). Les manifestations ont touché non seulement la capitale, Khartoum, mais aussi la ville voisine d’Omdurman ainsi que Port-Soudan. Ainsi que l’a rapporté l’AFP, « reprenant le slogan phare du Printemps arabe, environ 3 000 personnes ont défilé le matin dans le quartier d’Al-Inqaz à Khartoum, scandant «Liberté, Liberté», et «Le peuple veut la chute du régime» ». Les manifestations ont éclaté spontanément, mais le mouvement est désormais relayé par la plupart des grands partis politiques, à l’exception, évidemment, du parti au pouvoir (Parti du congrès national, lié aux Frères musulmans).

L’onde de choc du Printemps arabe atteindrait-elle cette fois pour de bon le Soudan ? Le dictateur islamo-militaire va-t-il dégager ? Difficile d’avancer un pronostic, mais le régime semble suffisamment ébranlé pour que plusieurs de ses hauts dignitaires aient mis leurs familles en sécurité à l’étranger. Si les rats se mettent à quitter le navire, cela signifie qu’Omar el-Béchir commence à être sérieusement isolé.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un rétrolien depuis votre site internet.

Leave a Reply