L’ARMEE SOUDANAISE A COMMIS DES VIOLS MASSIFS AU DARFOUR!

« Le Soudan a fait tout son possible pour dissimuler les crimes horribles commis par ses militaires à Tabit, mais les survivants ont courageusement choisi de témoigner »

Un rapport accablant de Human Rights Watch confirme les accusations lancées il y a quelques semaines. Une unité de l’armée soudanaise s’est bien livrée à des viols sur près de 200 femmes et jeunes filles dans le village de Tabit   au Nord-Darfour.

Honte sur cette armée qui ne sait que s’en prendre qu’à ses propres citoyens désarmés!

L’UNAMID, la force conjointe de l’ONU et de l’Union Africaine n’a pas su protéger les civils. Pire encore, leur enquête sur place auprès des habitants de Tabit, s’est faite en  présence des militaires soudanais, intimidant les témoins et les menaçant.  La démarche n’avait conduit à aucun résultat tangible. Cela confirme les déclarations de leur ancienne porte-parole qui avait dénoncé la sous-évaluation et la dissimulation des crimes de Khartoum de la part de la force internationale. Aicha el Basri avait même parlé de « complicité coupable », ce qui avait « troublé » Ban Ki-Moon, le Secrétaire général de l’ONU.

 

voir le rapport complet de HRW

http://www.hrw.org/fr/node/132777

Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un rétrolien depuis votre site internet.

Leave a Reply