L’ARCHEVECHE DE KHARTOUM PROTESTE CONTRE L’ARRESTATION ET LA CONDAMNATION DE MERIAM

Envoyer un message à Meriam sur la page : Il faut sauver Meriam

Pour la première fois l’Eglise catholique s’est exprimée officiellement pour protester contre l’arrestation et la condamnation de Meriam. Dans un communiqué, le 11 juin, l’Archevêché de Khartoum confirme que Meriam est chrétienne, mariée à un chrétien, et par conséquent demande aux autorités soudanaises de réexaminer son cas.

Le Père Mussa Kacho, vicaire épiscopal de la région de Khartoum, ajoute : « Il y a beaucoup de gens qui essayent de persuader Meriam de renoncer au christianisme afin qu’elle soit libérée, mais elle refuse. Certaines personnes plaident auprès de son mari pour qu’il la convainque d’abandonner la foi chrétienne afin de sauver sa vie, mais en vain ».
Il y a eu en effet d’autres cas de personnes accusées d’apostasie qui, sous la menace d’une condamnation et de la pression exercées par les autorités sur leur entourage, ont dû abjurer.
Le Père Mussa Kacho fait référence également à la Constitution provisoire, toujours en vigueur, qui garantit à tout citoyen soudanais la liberté religieuse.

Envoyer un message à Meriam sur la page : Il faut sauver Meriam
Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un rétrolien depuis votre site internet.

Leave a Reply