El-Béchir invité en Chine : le CUD proteste auprès de l’ambassadeur en France

Le Collectif Urgence Darfour est indigné de la prochaine visite officielle en Chine d’Omar El-Béchir, recherché par la Cour pénale internationale pour génocide.

Jacky Mamou l’a fait savoir par courrier à l’ambassadeur chinois en France.

 

Paris le 18 juin 2011

Votre Excellence,

Nous avons appris avec indignation que le président soudanais Omar El Béchir a été invité en visite officielle dans votre pays, du 27 au 30 juin prochains.

Or en 2005 le Conseil de sécurité de l’ONU, dont la Chine est membre permanent, a décidé la saisine de la Cour pénale internationale (CPI) pour les crimes commis au Darfour par les autorités  soudanaises.

Il en a résulté que la CPI a délivré un mandat d’arrêt international en 2009 puis 2010 à l’encontre du chef de l’Etat soudanais pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide.

L’accueil  de cet individu recherché par la justice internationale contribuerait à décrédibiliser les Nations unies et leur Conseil de sécurité, et constituerait un encouragement à l’impunité.

De surcroît, en recevant Omar El Béchir la Chine agirait à l’encontre de ses efforts pour apparaître comme une grande nation responsable et respectée. Le devoir d’une telle nation est de favoriser l’application des décisions de la justice internationale et, en l’occurrence, de tout faire pour que le président soudanais soit conduit devant les juges de La Haye qui attendent sa comparution.

Recevez, votre Excellence, l’expression de ma haute considération.

Dr. Jacky MAMOU, président du Collectif Urgence Darfour.

 

Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un rétrolien depuis votre site internet.

Leave a Reply