DÉFENDRE CEUX QUI SE LÈVENT CONTRE LA TYRANNIE ISLAMISTE AU SOUDAN !

DÉFENDRE CEUX QUI SE LÈVENT CONTRE LA TYRANNIE ISLAMISTE AU SOUDAN !

Une délégation du Collectif Urgence Darfour, composée de Maître Ilana Sokin, avocate, déléguée générale et du Dr Jacky Mamou, président, a rencontré le 29 juillet, l’avocat soudanais Maître Nabil Abid Abdalla.
Mâitre Abid Abdalla du Barreau de Khartoum est en effet connu pour son action en tant qu’avocat des droits de l’homme au Soudan. Il est régulièrement chargé de la défense des personnes sujet à des arrestations arbitraires comme des opposants politiques, des leaders étudiants, des journalistes…Il nous a dit son inquiétude pour « l’état de droit » dans son pays.
Pour ce défenseur des victimes, le cas de Meriam est exemplaire sous un régime qui applique une législation inspirée par la « charia ». Meriam, une chrétienne qui avait été initialement condamnée à mort pour apostasie avant d’être finalement libérée, n’est pas un cas isolé. Il existe d’autres cas moins médiatisés.
Le cas des trois étudiants arrêtés le 12 mai 2014 près de l’Université de Khartoum a été longuement évoqué. Il s’agit de Mohamed Salah 25 ans, de’Elsir Jaafar 26 ans, de Mouamar Mussa Mohamed 27 ans. Ces jeunes gens ont placés en détention, sans charges retenues contre eux. Ils ont été violemment battus. Leurs familles ont tenu des conférences de presse pour faire part des tortures qu’ont subies les étudiants. Pourtant le Soudan a ratifié la Charte africaine des droits de l’homme et le Pacte international relatifs aux droits civiques et politiques.
L’avocat soudanais a aussi évoqué la situation d’Osman Morgani, rédacteur en chef du quotidien Al-Tayar. Le journaliste indépendant a été agressé et passé à tabac pour un groupe d’hommes armés non identifiés. Tout porte à croire qu’il s’agit d’agents des services de sécurité pour « avertir » un professionnel connu pour son franc parler. Les associations de journalistes ont protesté contre les violences exercées sur leur collègue.

Malgré toutes les atrocités commises par le régime islamiste de Khartoum, des hommes et des femmes courageusement se lèvent contre la tyrannie. Il nous faut les défendre.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un rétrolien depuis votre site internet.

2 Responses to “DÉFENDRE CEUX QUI SE LÈVENT CONTRE LA TYRANNIE ISLAMISTE AU SOUDAN !”

  1. Merci pour votre combat. Au plaisir de vous lire.

Leave a Reply