Communiqué: l’Egypte ne doit pas recevoir El Béchir

Mauvais début diplomatique pour le nouveau président égyptien ! L’Egypte recevra officiellement une délégation soudanaise de haut-niveau dirigée par Omar el Béchir les 16 et 17 septembre prochains. C’est donc un criminel, poursuivi par la Cour Pénale internationale pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide commis sous ses ordres au Darfour, qui sera accueilli au Caire. Le pays  des pharaons donne ainsi un mauvais signal en ce qui concerne la lutte contre l’impunité. Rien n’empêche le nouveau président égyptien Morsi d’avoir des relations de coopération avec son voisin soudanais, mais recevoir un chef d’Etat recherché pour des crimes de masse constitue un déni de la justice internationale.  Alors que les révolutions dans les pays arabes laissaient espérer l’avènement de régimes démocratiques, en tout cas soucieux d’instaurer un état de droit, l’accueil par le nouveau gouvernement égyptien d’Omar el Béchir est une première grave entorse à cet espoir.

Collectif Urgence Darfour, le 14.09.2012

Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un rétrolien depuis votre site internet.

Leave a Reply