Article dans la Rdj, avec les soudanais des campements parisiens

Ces lignes sont écrites au retour d’une visite à l’autre campement parisien où se retrouvent des Africains. Le plus grand, celui sous la ligne aérienne du métro, à La Chapelle, a été démantelé mardi 2 juin. Il y avait là plus de 400 réfugiés, essentiellement soudanais et érythréens. Les autorités ont jugé que les mauvaises conditions d’hygiène rendaient l’évacuation nécessaire. Il a été proposé à tous ces gens qui vivaient depuis des mois sous des tentes de les reloger. La quasi-totalité d’entre eux a pu bénéficier d’un toit, dans des hôtels ou des centres d’hébergement. Mais pour quelques jours seulement. Et souvent très loin en banlieue. Mon ami Pierre Henry, directeur général de France Terre d’Asile, m’a dit que la situation des demandeurs d’asile est de pire en pire. «Il y a là des gars qui ont leur récépissé de demande, voire certains qui ont obtenu le statut, mais il est de plus en plus difficile de les loger. On est débordé», m’expliquait-il. Sans surprise, bon nombre des migrants évacués étaient déjà de retour sous le métro dès le lendemain.

Lien vers l’article complet : http://laregledujeu.org/2015/06/04/22342/avec-les-soudanais-des-campements-parisiens/

 

Lien vers plus de photos

Vous pouvez laisser un commentaire, ou effectuer un rétrolien depuis votre site internet.

Leave a Reply